Voyage immersion dans l’art et la thérapie traditionnelle: Casamance, Sénégal du 5 au 22 février 2022

Voyage immersion dans l’art et la thérapie traditionnelle: Casamance, Sénégal du 5 au 22 février 2022

Voyage immersion dans l’art et la thérapie traditionnelle: Casamance, Sénégal 5 au 22 février 2022

 

Avec Adaem, plasticienne et art-thérapeute qui partage sa vie entre France et Afrique depuis 2005, Kédiara forgeron/soigneur traditionnel habitant au village de M’lomp et Kathleen Olivier, dramathérapeute et psychologue, nous vous invitons à partager 11 jours  d’immersion dans le village de M’Lomp, au coeur de la brousse de Casamance. (10 jours stage et rencontres culturelles + 1 journée libre).



Contexte et intentions du voyage

 

Le lieu d’accueil pour ce stage est la forge de Kawaguir, à M’lomp. La forge est un lieu de guérison traditionnelle où les gens affluent pour se soigner.

 

Ce stage a pour vocation de vous faire découvrir le contexte dans lequel les soins traditionnels, alliance d’animisme et interprétation des religions rapportées d’occident et d’orient se pratiquent par la population. L’objectif est également de vous accompagner dans un voyage intérieur en toute sécurité stimulé et nourri par ce cadre dépaysant qui amène à être au contact de ses zones de sensibilité et de créativité transformative. Les expériences proposées alterneront avec des apports théoriques et des narrations de situations afin de favoriser un apprentissage global. Les journées seront partagées en des temps de stage les matinées et des sorties en fin d’après-midi/soirée à la rencontre des arts et de la culture locale. Il y aura également des temps “libres” afin que vous puissiez vous ressourcer, rêver, rencontrer la vie et les personnes du village. Une journée de pause est prévue en milieu de stage.

Nous limitons l’accès à 8 personnes pour un stage de haute qualité et un bel accueil au village.

 

Prévisions de l’organisation des journées:

 

L’organisation de la journée est dictée par le rythme de vie local, le lever et coucher du soleil et les températures qui sont tous les trois très différents de ce dont nous avons l’habitude. Les journées commencent et finissent tôt. A 20H00, il fait déjà nuit. Sans électricité, nous tombons rapidement dans les bras de morphée. 

 

  • Petit déjeuner sur le lieu de stage, disponible à partir de 8H00. 

  • Matinée de stage : 9H00 - 14H00 (Pause avec encas aux alentours de midi)

  • Repas servi à 14H00. 

  • 14H30- 17H00 (Pause sieste à l’abri de la chaleur)

  • 17H00 -19H30  (activités variables en fonction des événements du moment)

  • 20H30  Repas 



Précautions et prévoyance

 

Ce voyage immersion se doit d’être avant tout sécurisant malgré la profondeur des impressions qu’il vous laissera sans doute. Pour cela , Adaem aura préparé votre venue et vos accueillants de façon à éviter les désagréments et les incompréhensions possibles qui peuvent survenir dans certaines situations interculturelles. Elle se rendra disponible pour partager son expérience et ses conseils avant et pendant le voyage pour vous permettre de vous y préparer et dans le cas où vous rencontrez une difficulté. Nous vous proposerons ainsi un voyage depuis Marseille jusqu’à M’Lomp en passant par Dakar avec les possibilités les plus directes, les moins chères et contraignantes même si vous restez libres de décider de votre organisation avant et après le stage. 

 

Sur place, vous serez hébergés chacun par une famille avec laquelle vous partagerez les repas du soir et si vous le souhaitez, des moments de votre temps libre. 

Les repas du matin et du midi seront préparés par des membres du village et mangés en collectif. Il n’y a pas d’eau de robinet mais l’eau sera purifiée pour nous être rendue consommable. L’électricité n’est pas encore arrivée au village et nous vivrons au rythme du  lever et du coucher du soleil. Nous avons choisi cette période de l’année afin de profiter du climat le plus agréable car les températures n’y sont pas trop chaudes et nous serons hors saison des pluies. Pour ce qui est des vaccins, ils ne sont pas obligatoires, les maladies les plus fréquentes pour les touristes étant la tourista !. Par conséquent, nous consommerons surtout des légumes cuits, les fruits se mangeront plutôt pelés et nous prendrons garde à laver les crudités avec de l’eau purifiée. La céréale qui constitue la base alimentaire est le riz, cultivé sur place par tous les hommes et femmes du village. les paysans locaux. 

 

Les conditions d'accueil seront très humaines même si bien entendu les hébergeants vivent dans un contexte très différent du notre. Un couchage sur matelas sera assuré ainsi que qu'un pot à eau et verre. Cependant, nous vous conseillons d'apporter votre linge de lit qui est très difficile à se procurer sur place. Dans le cadre de ce tourisme solidaire, vos hôtes et autres locaux seront ravis si vous pouvez amener des habits, linges de maison, objets mais aussi jouets ou livres qui ne vous servent plus mais peuvent leur être très précieux;!




Le programme de formation se découpera en des transmissions des 3 intervenants:

 

  • Kédiara proposera une expérimentation de ses pratiques du soins traditionnels (la forge, les douches, les plantes, les objets de protection, les soins par les mains, les rituels de charité/sacrifice, le rêve et ses symboliques traditionnelles). Il expliquera comment on devient praticien en Casamance ; le rôle des rêves, des fétiches, des plantes, des invisibles, des arts divinatoires, des bois sacrés…

 

  • Adaem proposera un travail tout en inspiration avec l’environnement naturel et mystique environnant ; ses forêts sacrés, la forge, les mythes. Nous utiliserons les matériaux empruntés au registre culturel local ; argile, bois et racines, perles et cories...qui nous permettra d’imprimer dans la matière notre expression psychique et son mouvement au cours de ce voyage. Les rêves, le chant, et d’autres support artistiques pourront aussi entrer en jeu dans le processus. Elle fera lien entre les différentes approches de soin expérimentées sur place et partagera ses expériences d’intégration des approches traditionnelles et occidentales dans ses ateliers d’art thérapie. 

 

  • Kathleen rythmera l’expérience par des temps de dramathérapie avec un regard particulier sur la question des rituels et comment ils permettent à la fois le mouvement de changement et la réassurance. Elle vous fera explorer les parties ressources et vulnérabilités et comment elles vous favorisent un équilibre interne. La notion de mythe du héros comme métaphore de cette expérience viendra aussi soutenir notre cheminement réflexif et nos jeux. Elle proposera des liens théoriques avec la clinique de la dramathérapie tout en acceptant l’inconnu et ses effets.



Culture locale

 

Les apports culturels seront conditionnés par le calendrier festif de cette période. Les événements traditionnels (mariages, concours de lutte, théâtre,...) sont réguliers et nous vous informerons des événements de proximité quand ils ne seront pas directement dans le village.

Nous irons à la rencontre des femmes cultivatrices dans leur jardin collectif de M’lomp. Nous prévoyons de rencontrer le potier qui prépare l’argile avec laquelle nous allons créer, 

et son association des femmes potières du village voisin. Nous rencontrerons aussi le groupement théâtral de Ml’omp qui met en scène des rituels traditionnels ou du théâtre de sensibilisation. Nous prévoyons une journée de partage culturel et créatif avec les femmes Kagnalènes (femmes ayant subi le rituel traditionnel de Kagnalène pour guérir l’infertilité et qui occupe dès lors un rôle de “bouffon”; danseuse, animatrice, farceuse...au sein du village) ainsi qu’avec l’orchestre du village. 

 

Enfin, sur le retour, notre escale entre les deux avions Air Sénégal dure une journée complète, aussi nous vous proposons une sortie sur Dakar. Le programme de la journée reste libre et se fera en fonction des envies. 



Coût du voyage/immersion

  

Pour les 10 jours de stage avec 3 facilitateurs, le matériel artistique, les rencontres avec différents intervenants culturels, une journée de rencontre créative avec les femmes Kagnalènes et l’orchestre du village (1 journée de pause), l’hébergement et l’alimentation et autres coûts liés ainsi que pour l’organisation du voyage/immersion, le coût sera de 800 euros par personne. 

Il faudra compter environ 550 euros pour l’achat des billets d’avions (Marseille-Dakar A-R et Dakar-Ziguinchor A-R (prix actuels pratiqués pour la même période avec Air Sénégal) et 50 euros de contribution aux locations pour les déplacements collectifs (7 places Ziguinchor jusqu’au village A-R, location de taxi pour aéroport Dakar jusqu’à Dakar centre et visites à l’intérieur de Dakar si vous participez à la journée (l’aéroport est très loin du centre et les prix pratiqués sont particulièrement hauts pour le pays, d’où l’intérêt du partage)

 

Soit, un total de 1400 euros pour 14 jours et 13 nuits (déplacements inclus).  

 

Nous vous recommandons un achat du vol au plus tard l’été 2021 afin de bénéficier des tarifs les plus accessibles. C’est alors que nous vous demanderons de régler les frais de stage de 800 euros par moitiés en juillet 2021 (400 euros) et l'autre moitié en octobre (nous ne pouvons pas nous  permettre d’acheter notre propre voyage sans sécurité que les participants seront bien présents;). Ainsi, si vous commencez à mettre 100 euros de côté chaque mois à partir de septembre 2020, vous aurez rassemblé la somme nécessaire en août 2021 (et pourrez ensuite garder quelques sous pour vos emplettes sur place!;)



Pour ceux qui sont à la recherche de profondeur, de sensations et de sens, bienvenus pour ce voyage ensemble.




Adaem, Kédiara & Kathleen

 

Fiche d'inscription

 

Récit de voyage février 2017

Fil RSS